Les différences entre la kinésithérapie et l’ostéopathie

L’ostéopathie telle que je la pratique est une thérapie médicale issue d’une formation en 5 ans, clôturée par un mémoire. Formation reconnue en tant que bac +5.

La kinésithérapie est pratiquée par un praticien formé en 4 ans après une préparation au concours d’entrée (une ou le plus souvent deux années) et qui a obtenu un diplôme de santé.

Dans sa pratique, le kinésithérapeute utilise des techniques de rééducation des articulations et des muscles lésés par un accident ou une maladie. Il a un rôle primordial dans la rééducation et va pouvoir aider la récupération des articulations et des tissus lésés en de nombreuses séances ; ce qu’un ostéopathe ne peut pas faire car ce dernier travail quasiment exclusivement sur des problèmes fonctionnels (sans atteinte à l’intégrité physique et anatomique du corps) et ce en un nombre minimum de séances. Le kinésithérapeute peut aussi travailler en respiratoir ou encore sur l’accompagnement du sportif ou de la personne âgée…

En tant que professionnel paramédical, le masseur-kinésithérapeute agit sur prescription médicale. A l’issue de cette prescription, la prise en charge du kinésithérapeute s’organise de la manière suivante:
– Un bilan kinésithérapeutique à partir duquel découle un diagnostic.
– A partir de ce diagnostic, la masseur-kinésithérapeute adopte des objectifs de soin qu’il tentera d’assurer, au cours de sa prise en charge, avec des actes et des techniques que lui-même jugera les plus appropriés pour atteindre ses objectifs de soin (soigner son patient).

L’ostéopathie a une vision globale du corps.  Le praticien examine et traite le mécanisme humain dans sa totalité. Il ne traite pas les symptômes mais se sert de ceux-ci pour en trouver la cause. Si cette cause est trouvée (c’est le diagnostic spécifique ostéopathique) les symptômes disparaîtront d’eux même, renseignant ainsi l’ostéopathe sur la justesse de son diagnostic et de son traitement

Pour ce faire, l’ostéopathe est formé à la pathologie afin de pouvoir exclure les maladies qui ne relèvent pas de son champ de compétences et ainsi référer le patient à la discipline la plus adéquate.

Les deux disciplines peuvent être néanmoins très complémentaires. Suite à une grosse rééducation, les modifications entrainées par une modification de la marche ou des mouvements habituels peuvent avoir engendré des blocage articulaires ou musculaires à d’autres endroits du corps qui pourront être traités en ostéopathie afin de supprimer les douleurs persistantes.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s